Le très haut débit financé à 60% dans les DOM

Le très haut débit financé à 60% dans les DOM

Lors de la journée du numérique dans les Outre-mer qui s'est tenue vendredi dernier, le gouvernement a annoncé qu'il allait prendre des mesures spécifiques pour le déploiement dans les DOM. En particulier, le financement de l'Etat y sera augmenté.

En présence de Victorin Lurel, ministre des Outre-mer, et de la ministre déléguée à l'économie numérique Fleur Pellerin, la journée du numérique dans les DOM a été marquée par une annonce importante. Un soulagement pour les élus des DOM.

Dans l'optique du gouvernement d'une France 100% fibrée en 2023, objectif qui sera malheureusement difficile à atteindre au vu des diverses annonces des temps de déploiement, Fleur Pellerin a déclaré vouloir aider les DOM a rattrapper le retard qu'ils ont accumulé.

L'Etat devrait donc subventionner à hauteur de 60% le déploiement du très haut débit par fibre optique dans le Départements d'Outre-Mer. Un taux qui est le double de celui prévu par l'ancien gouvernement et qui est supérieur à la moyenne en métropole.

Consciente de l'insularité et de l'éloignement des DOM qui entraîne une réticence de la part des opérateurs à faire des investissements conséquents, fleur Pellerin considère que c'est à l'état de palier le manque d'investissement. En comparaison avec un subvention publique à 60% dans les DOM, la moyenne en métropole n'est que de 50%.

La rentabilité des zones aussi éloignée, au vu des coûts de déploiement bien plus importants en termes d'infrastructures et de génie civil, n'est en effet pas au rendez-vous à court ni à moyen termes.

Toutefois, pour les ministres présents à cette journée, l'inégalité dans l'accès aux services internet et très haut débit n'est pas acceptable sous prétexte que les DOM sont éloignés et peu rentables pour les opérateurs.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here