La ville d’Agen veut la fibre optique le plus rapidement possible

La ville d’Agen veut la fibre optique le plus rapidement possible

La ville d’Agen n’est pas encore fibrée ce qui signifie que ses habitants et ses entreprises ne peuvent pas encore bénéficier du très haut débit et donc des connexions jusqu’à 100 mégas. Une situation à laquelle le maire veut rapidement mettre fin.

Jean Dionis du Séjour, maire de la commune, a décidé de prendre les choses en main et de presser l’opérateur historique afin que ce dernier accélère les temps de déploiement de la fibre optique initialement prévus.

Lors d’une visite du directeur d’Orange Aquitaine, Gérard Krebs, M. du Séjour a demandé à l’opérateur de « ne pas attendre les calendes Grecques pour fibrer Agen ». La demande pour cette nouvelle technologie est en effet très forte autant chez les particuliers que chez les professionnels et le maire de la commune ne comprend pas pourquoi France Télécom tarde autant.

« Nous avons le cœur de ville le plus dense du sud de la France » a fait valoir le maire. L’excuse de la rentabilité  de l’investissement ne peut donc pas être mise sur le tapis. De plus « nous avons le terrain pour innover et entreprendre des expériences. Nous sommes très motivés » a déclaré M. du Séjour à M. Krebs.

Le projet de déploiement initial pour Agen ne prévoit pas une couverture très rapide. Les études ne seront lancées que l’année prochaine et le déploiement ne devrait commencer que l’année suivante, soit en 2015.

Ce déploiement, d’ailleurs, prendrait environ 10 ans. 70% de la commune devrait être fibrée en 2020 et le déploiement terminé en son intégralité en 2025, soit près de deux ans après l’objectif du gouvernement d’une France à très haut débit en 2023.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here