Parlement européen : nouveau règlement pour la TV connectée

Parlement européen : nouveau règlement pour la TV connectée

En France, le Parlement européen a proposé un nouveau règlement pour la télévision connectée. En effet, elle se retrouve confronter aux médias qu'Internet et que la télévision traditionnelle.

A Strasbourg où siège le Parlement européen, un nouveau règlement a été proposé pour que la télévision connectée puisse faire face à l'évolution médiatique.

La télévision connectée face à l'évolution médiatique

La télévision connectée résulte de la rencontre entre la télévision et Internet. Le Parlement souhaite donc que les trois supports soient régis par des règlements similaires par rapport à la diffusion des médias. Cependant l'Alliance des démocrates et des Libéraux pour l'Europe (ADLE) au Parlement européen émettent certaines réserves.

L'une des principales craintes de l'ADLE est le risque de censure et le manque de concurrence. La loi prévoit que « le contenu offert par des prestataires privés devraient être soumis à un contrôle de qualité », explique Nadja Hirsch, porte-parole de l'Alliance.

Un nouveau règlement qui risque d'être vite obsolète

L'évolution des médias reste lié à celle dont le public regarde la télévision, écoute la radio. Avec l'arrivée des écrans tactiles, les téléspectateurs espèrent plus d'interactivité et plus de service à la demande. Marietje Schaake, membre de l'ADLE au sein de la commission de la culture, souligne leur désir de voir Internet plus neutre. Et surtout ils veulent « mettre l'accent sur la préservation d'une égalité des chances ».

La télévision connectée doit offrir à ses consommateurs le meilleur des services. ADEL estime que les changements liés à Internet resteront nombreux et souvent imprévisible.

 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here