Objets connectés : les français encore frileux

Objets connectés : les français encore frileux

La dernière étude de Harris Interactive présente une France encore réticente au marché des objets connectés. Risque de dépendance, préservation des données personnelles,  les craintes sont réelles pour la plupart des Français. Seule la TV connectée sort du lot.

Un gadget hors de prix

Selon l’enquête menée par Harris Interactive en février 2015, les Français se disent peu attirés par les objets connectés. Pour 66% d’entre eux, une crainte liée à leurs données personnelles ; 63% justifient un risque de dépendance à ces gadgets ; enfin, 60% considèrent le prix de ces objets encore trop important, voire « financièrement inaccessibles » pour le grand public.

Après les périodes de fêtes et des soldes, la montre connectée perd six points d’intentions d’achat, les bracelets sportifs douze points et les lunettes connectées treize points. Une tendance qui devrait se confirmer sur l’année en cours. Par ailleurs, deux tiers des Français estiment toujours les objets connectés comme de simple gadgets et moins de la moitié juge que ces appareils leurs seront utiles au quotidien.

En revanche, l’objet gagnant n’est autre que la TV connectée, qui progresse dans l’intérêt des Français – 40% se disent intéressés – qui, raccordée à Internet permet d’interagir avec les programmes regardés.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here