Rachat de SFR : rien n’est encore décidé

Rachat de SFR : rien n’est encore décidé

Le conseil de surveillance de Vivendi devait se prononcer vendredi 4 avril sur le choix de l’acheteur de sa filiale SFR. Il n’a pas se décider entre Bouygues Telecom et Numericable et continue d’étudier les offres ce weekend.

 

Deux attitutes d'achat différentes

Le conseil de surveillance s’est réuni 4 heures sans parvenir à trancher. Le porte parole de Vivendi a finalement fait savoir que le conseil allait « poursuivre ses travaux durant le weekend ».

L’offre de Numericable s’élève désormais à 12,8 milliards d’euros en cash, plus des actions Numericable à hauteur de 25 % du capital. Bouygues propose 15 milliards d’euros en cash auxquels s’ajoutent 10 % de la nouvelle entité SFR – Bouygues Telecom et un complément de prix possible d’un demi milliard d’euros.

Bouygues s’est jusqu’ici montré particulièrement procédurier et offensif envers Numericable, estimant que sa proposition soulevait des problèmes juridiques alors que Patrick Drahi s’est montré confiant, comptant sur son offre pour convaincre les décideurs.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here