Fibre optique : SFR rappelée à l’ordre par le gouvernement

Fibre optique : SFR rappelée à l’ordre par le gouvernement

Alors que les opérateurs s’opposent sur la possible création d’une agence « France fibre », la ministre Fleur Pellerin a démenti mercredi l’idée d’un opérateur unique chargé de déployer la fibre en France. Elle a de plus rappelé que SFR devra respecter ses engagements sur ce sujet.

SFR et Bouygues militent pour la création de « France fibre », afin de mutualiser tous les opérateurs dans le développement de la fibre optique dans les zones peu denses. Stéphane Roussel, le PDG de SFR, a expliqué que « les ministres y sont tous favorables ».

Dans un communiqué, Fleur Pellerin, ministre du numérique, dément « les propos formulés par la direction de SFR selon lesquels le Gouvernement serait favorable à la mise en place d’un opérateur mutualisé unique en charge du déploiement du très haut débit sur l’ensemble du territoire. »

Les déclarations embarrassantes du dirigeant de SFR lui ont aussi valu un rappel à l’ordre de la part de la ministre quant aux engagements pris par l’opérateur pour déployer la fibre optique dans le cadre des Investissements d’Avenir.

Fleur Pellerin recevra le 4 octobre prochain Jean-Yves Charlier, directeur général des activités de télécommunications du groupe Vivendi, « pour qu’il confirme ces engagements », poursuit le communiqué.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here