La Bretagne se lance dans la fibre optique

La Bretagne se lance dans la fibre optique

Megalis, syndicat mixte de coopération territoriale, l’a annoncé le 18 octobre : une enveloppe de 100 millions d’euros a été débloquée pour lancer la première tranche des travaux relatifs au déploiement du très haut débit.

La Bretagne en avance

« La Bretagne a connu le désenclavement routier puis ferroviaire. Il fallait alors rattraper notre retard. Cette fois, avec l’accessibilité numérique, nous prenons de l’avance », a déclaré Jean-Yves Le Drian. Le ministre de la Défense, s’exprimant ici en tant que président de Megalis, semble ravi d’être parvenu à susciter un fort engouement autour de ce projet.

En effet, les 98 membres de Megalis ont unanimement voté favorablement. L’effort financier était conséquent, mais les représentants des différentes intercommunalités ont été séduits par le fait que l’ensemble de la région soit visé. Les villes d’Auray, Carhaix-Plouguer, Lamballe et Redon seront les premières à être couvertes par le très haut débit. D’ici 2030, toutes les familles, entreprises et administrations bretonnes seront raccordables, aussi bien en zone rurale qu’urbaine, et ce avec un seul et même prix pour tous les usagers.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here