Fibre optique : la position stratégique du métro parisien

Fibre optique : la position stratégique du métro parisien

Prendre le métro à la station Château de Vincennes ligne 1 pour aller à Montparnasse-Bienvenue ligne 4 en passant par Châtelet. Au premier abord, on pourrait penser que cette situation concerne l’itinéraire d’un voyageur pressé, souhaitant ne pas rater son train. Il s’agit en fait d’un réseau de fibre optique. Sans que personne ne le sache, les usagers ne sont pas les seuls à emprunter le métro parisien qui abrite un réseau assez inattendu mais majeur pour le développement numérique de la capitale.

Un réseau étendu de fibre optique particulière

80 000. C’est le nombre de kilomètres de fibre optique qui est installé dans le métro parisien et qui transite par 1 800 kilomètres de câbles. Ce réseau suit exactement le parcours des quatorze lignes de métro, des portions de lignes de RER A et B gérées par la RATP ainsi que des neuf lignes de tramways. Positionnés sous tous les quais du réseau de métro, les câbles, intégrés avec les autres câbles pour les rendre anonymes, longent les lignes au travers des tunnels.

A la tête de ce gigantesque réseau, opère Telcité, filiale de la RATP créée en 1997, qui assure son déploiement et son exploitation. Il s’agit d’ailleurs d’un réseau assez particulier puisque ce sont des fibres optiques dites noires qui circulent en souterrain. Cela désigne un type de fibre qui n’est pas encore alimentée par une source lumineuse. Telcité loue ainsi à ses clients des kilomètres de fibres disponibles à l’emploi, qu’ils se chargeront eux même d’activer avec leurs propres équipements aux extrémités.

Un  métro optimisé offrant des avantages uniques

Sur le marché de la fibre optique, la situation stratégique du métro parisien, fait de ce dernier un acteur incontournable et recherché. Grâce à un maillage dense et réparti sur toute la surface de la capitale, il offre une situation unique de déploiement de la fibre. De plus, utiliser le métro pour faire passer la fibre optique permet d’éviter les importants travaux de voiries, habituellement nécessaire lors de sa pose. Exit donc les nombreux désagréments inhérents à ce genre de situation.

Enfin, l’endroit offre une garantie de sécurité, aspect souligné par Mathieu Portier, directeur opérationnel de Telcité : « La garantie de sécurité, aussi, est importante, car le métro est un milieu protégé. Il y a peu d’incidents, et en cas de problème, on peut toujours se repositionner sur d’autres lignes, en utilisant les correspondances, comme lorsqu’un métro est bloqué ».

La RATP investit

Au delà de la situation, d’importants efforts ont été réalisés pour optimiser le réseau du métro parisien. Pour offrir cette qualité de service, la RATP, par le biais de sa filiale, a mis les moyens sur la table. D’abord humains avec une équipe dédiée de vingt personnes s’occupant uniquement de ce réseau de fibre optique. Mais également financiers avec pas moins de 25 millions d’euros dépensés pour accueillir cette dernière. Ainsi, dans chacune des 303 stations de la capitale, des armoires informatiques ont été installées par Telcité dans les locaux techniques de la RATP pour raccorder la fibre, auxquels s’ajoutent les travaux quotidiens, de nuit pour ne pas gêner le trafic des usagers, qui permettent de conserver un réseau de haute qualité.

Une expertise reconnue. En 2014, le chiffre d’affaires était de 19,5 millions d’euros et devrait dépasser la barre des 20 millions dès cette année. Parmi les clients, on retrouve les opérateurs télécoms SFR et Bouygues Télécom, qui représentent les trois quarts des revenus de l’entreprise, mais aussi des banques, des organismes publics ou encore des industries, toutes attirées par le prix attractif proposé, d’un euro par mètre et par an, pour permettre de se raccorder à leurs data centers, très souvent implantés dans la capitale.

Si la situation actuelle est donc positive pour Telcité, d’autres défis conduisent l’entreprise à ne pas se reposer sur ses acquis. En effet, parmi les dossiers futurs, l’arrivée du Grand Paris Express avec ses lignes de métro qui encercleront Paris et la montée en puissance de la fibre qui aiguisent de nombreux appétits.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here