Alcatel-Lucent chasse les records de débit

Alcatel-Lucent chasse les records de débit

En novembre, Alcatel-Lucent a réalisé un nouveau record en atteignant le débit de 1,4 térabit/seconde sur le réseau de fibre optique de British Telecom. En janvier 2013, le Chinois Huawei avait fait encore mieux en Allemagne, mais, contrairement au constructeur franco-américain, avait dû changer ses équipements.

Bientôt 31 térabits/seconde ?

C’est dans le Suffolk qu’Alcatel-Lucent a réalisé l’exploit d’un débit de 1,4 térabit/seconde sur le réseau existant de British Telecom. Un débit équivalant au téléchargement de quelque 44 films en haute définition en l’espace d’une seconde. Le test a été conduit en environnement réel sur une distance longue de 410 kilomètres entre la tour de télécommunications BT Tower à Londres et le campus d’Adastral Park, dans le compté de Suffolk, situé sur la côte est britannique.

D’après l’équipementier franco-américain, cette performance est une première sur un réseau commercial dans la mesure où aucun équipement matériel n’a été changé pour l’occasion. Alcatel-Lucent a simplement augmenté de 42,5 % la densité de données sur les différents canaux de transmission. En laboratoire, le constructeur peut même atteindre des vitesses aussi folles que 31 térabits/seconde.

Dans cette course aux records, Alcatel-Lucent sera principalement opposé au Chinois Huawei au cours des prochains mois. En janvier 2013, ce constructeur a en effet atteint le débit de 2 térabits/seconde sur le réseau de Vodafone en Allemagne. Seulement pour ce faire Huawei avait dû modifier les infrastructures matérielles.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here