Viviers Lès Lavaur : Un raccordement à la fibre optique grâce à une action citoyenne

Viviers Lès Lavaur : Un raccordement à la fibre optique grâce à une action citoyenne

Le petit village de Viviers lès Lavaur, dans le Sud-Ouest de la France, sort de son isolement grâce à une action citoyenne. Une association locale, Viviers Fibre, a monté un micro réseau de fibre optique expérimental.

Alerter les élus sur la mauvaise desserte numérique dans les campagnes

Comme le rappelle le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique du Tarn, « le développement du secteur des services de télécommunications et la compétitivité associée à un territoire » influence « la croissance économique et la productivité des entreprises. […] Le déploiement du très haut débit est un enjeu majeur d’aménagement du territoire, il va engager la compétitivité des entreprises et l'attractivité des territoires de manière durable, […] le déploiement du très haut débit pour tous constitue l’un des plus grands chantiers d’infrastructure à réaliser au cours des prochaines années. Ses enjeux économiques et sociaux sont considérables. »

Ni une, ni deux, le village de Viviers lès Lavaur, situé dans le Tarn, n’a pas attendu les pouvoirs publics pour s’atteler au problème. Pour faire face à la désertification rurale, en pleine zone blanche – territoire non desservi par un réseau de téléphonie mobile ou Internet – une association, Vivier Fibre, s’est transformée en opérateur local, et tricote sans complexe sa propre infrastructure en fibre optique.

L’association a pour objet de « promouvoir la constitution d’un réseau d’informations communautaire et d’accès internet à très haut débit, avec les moyens techniques et humains appropriés, sur la commune de Viviers-Lès-Lavaur et ses environs ; de favoriser les utilisations de ce réseau à des fins scientifiques, sociales, de recherche, d'éducation sans volonté commerciale, de favoriser la compréhension du réseau Internet et de ses enjeux par le public et enfin, de défendre la neutralité de ce réseau. L’association ne devient pas FAI sur un réseau d'initiative public, mais va déployer elle même du FTTH. » Et le réseau expérimental fonctionne !

Pour 20 euros pas mois, les utilisateurs bénéficient d’un Internet très haut débit (15Mb/s) ; par ailleurs l’association a également raccordé l’école et la mairie de cette commune de 220 habitants. Une véritable action citoyenne pour alerter les élus quant à la désertification des campagnes et les faibles moyens numériques mis en œuvre, en milieu rural.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here