FTTH : la question de la justification économique se pose

FTTH : la question de la justification économique se pose

Bénéficier de la fibre optique jusqu'à son domicile c'est bien mais ne pas avoir à débourser beaucoup pour ce confort c'est mieux. Le FTTH est donc en attente de justification économique.

Une étude sur l'usage du très haut débit, en FTTH, par les foyers français révèle que l'intérêt du grand-public pour cette technologie est réel parce que les prix sont les mêmes qu’en ADSL. Or les opérateurs télécoms veulent appliquer des tarifs plus élevés.

« Il y a un vrai intérêt pour le FTTH de la part des usagers parce que la fibre apporte un vrai confort dans l'usage des services actuels, notamment en permettant une simultanéité d'usages par différents membres du foyer (film en streaming, jeu en ligne, etc.) », explique Catherine Lejealle, sociologue et ingénieur en télécoms. Mais elle ajoute que « cet intérêt ne se manifeste que parce que les abonnements sont actuellement au même prix » que les abonnements ADSL.

Payer plus d'accord mais pour des services innovants (tel qu'un bouquet de chaînes de télévision).
Si le passage du RTC à l'ADSL représentait une réelle rupture par ses débits améliorés ainsi que l'apparition de la connexion permanente, on ne peut pas en dire autant de l'ADSL au FTTH.

En termes d'usages, le FTTH c'est la continuité de l'ADSL. Au niveau technique, c'est vrai qu'il y a évolution avec une infrastructure changée.

« La prochaine rupture sera amenée par les usages innovants », informe la sociologue. D'après elle, cette rupture sera possible grâce à une marge budgétaire issue de la baisse des coûts de téléphonie mobile.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here