Jura : Orange s’attire les ires des élus en déployant son propre réseau afin de payer moins cher

Jura : Orange s'attire les ires des élus en déployant son propre réseau afin de payer moins cher

Un chantier de déploiement de la fibre optique de l'opérateur historique a suscité l'indignation de plusieurs élus du Jura. France Télécom Orange déployait son réseau dans une zone blanche où les collectivités s'étaient déjà chargées de déployer un Réseau d'Initiative Publique.

Les zones blanches ne font pas souvent l'objet de déploiements de la part des opérateurs, une chose qu'on leur reproche souvent. Orange a cette fois-ci fait encore plus fort en déployant un réseau inutile qui faisait doublon avec un réseau pré-existant.

Les maires du secteur de Champagne-sur-Loue n'ont pas apprécié cette intervention de l'opérateur historique. Leur commune est déjà reliée à la fibre optique par technologie FTTH grâce au déploiement d'un RIP financé par le SIDEC, le syndicat des communes du secteur.

Il faut dire que ce n'est pas une erreur de la part d'Orange mais bien d'un choix. Estimant le prix de la location du réseau déployé par le SIDEC trop élevé, l'opérateur a décidé qu'il valait mieux bypasser les efforts des élus et utiliser son propre réseau.

Un choix purement commercial qui ne plaît guère au syndicat et ne plaira guère à tous les habitants des zones blanches de France qui n'ont pas encore de fibre optique. Orange aurait pu utiliser cet argent pour déployer son réseau dans une zone n'ayant pas encore le très haut débit.

Face à la mobilisation des maires du secteur, France Telecom a annoncé que les travaux étaient suspendus et qu'une rencontre serait organisée avec les maires pour trouver une solution.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here