CSA : Orange a eu chaud

CSA : Orange a eu chaud

Quasiment deux mois après l'incident du 22 mai 2013, où un abonné d'Orange souhaitant voir le film « The Last Son » via la chaîne OCS, s'est retrouvé face à un film pornographique, le CSA a rendu son verdict.

Quoi de plus surprenant que de demander un film fantastique et de se retrouver face à un porno ? Rien, il faut croire chez Orange. En effet, dans la nuit du 21 au 22 mai 2013, un abonné Orange commande, sur la chaîne Orange Cinéma Série, « The Last Son » et se retrouve obliger de visionner un porno.

Orange : diffusion de pornographie sans contrôle parental

Lors de cette fameuse nuit, un incident technique est survenu selon les services de communication d'Orange. Ils précisent que « l'impact est assez limité puisque seules quelques dizaines de personnes sur 5 millions de clients de la TV Orange ont pu être impactées ».

Le cœur du problème vient de l'accès libre au film. En effet, il n'était pas verrouillé malgré le fait qu'il porte le signe interdit au moins de 18 ans. Il n'était donc pas soumis au contrôle parental. Le CSA a donc réagi à l'encontre de l'opérateur en le mettant en garde.

Le CSA met l'accent sur le libre accès : Orange n'a pas respecté les points 2 et 4 du chapitre II-D de la délibération du 20 décembre 2011. Il y est écrit que les films de très grande violence et les pornographiques doivent être isolés sur des chaînes spécialisées et dont l'accès demande l'autorisation parentale.

 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here