Bouygues Telecom et Free ne veulent plus investir dans la fibre optique

Bouygues Telecom et Free ne veulent plus investir dans la fibre optique

Alors que la couverture du territoire français en très haut débit ne fait qu’augmenter et que l’objectif d’avoir l’intégralité du territoire relié à l’horizon 2022 parait plus qu’atteignable un rebondissement pourrait modifier toutes nos dernières prévisions : Bouygues Telecom et Free viennent de menacer l’ARCEP d’arrêter leurs investissements dans la fibre optique.

 

 

L’ARCEP accusée de favoriser Orange

 

               Cela risque de faire beaucoup de bruit, Bouygues Telecom et Free s’allient et menacent ensemble l’ARCEP de ne plus investir dans la fibre optique. Les deux opérateurs estiment que l’Autorité augmente les tarifs de location des lignes ADSL en faveur de leur principal concurrent : Orange.

 

C’est fin octobre dernier que Sébastien Soriano, le président de l’ARCEP a reçu une lettre commune de la part des deux opérateurs. Ils dénoncent une hausse des prix de la location du réseau Orange. Actuellement, chaque opérateur verse 9,05€ par abonné à Orange afin de pouvoir accéder aux lignes téléphoniques des foyers permettant l’accès à l’ADSL.

 

Mais l’ARCEP veut augmenter ce montant en le passant à 9,45€ d’ici 2017. Même si ce n’est qu’une augmentation de 40 centimes, cela représente, à grande échelle, pour des opérateurs comme Bouygues Telecom et Free, plus d’un milliard d’euros de plus. Selon Bouygues Telecom et Free, cette augmentation n’est pas justifiée car les investissements d’Orange serait amortis depuis longtemps et aujourd’hui quasi-nuls.

 

 

               Nous devons maintenant attendre la réponse de l’ARCEP afin de voir comment la situation va avancer mais ce qui est certain c’est que si Bouygues Telecom et Free décident de vraiment stopper leurs investissements dans la fibre optique, ce serait une très mauvais nouvelle pour les consommateurs.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here