Accusé de dégrader sciemment la 3G par l’UFC – Que Choisir, Orange réagit

Accusé de dégrader sciemment la 3G par l’UFC – Que Choisir

L’UFC — Que Choisir a une nouvelle fois déclenché la colère d’un opérateur. Après Free, c’est Orange qui menace de porter plainte contre l’association de consommateurs qui accuse les FAI de dégrader la 3G pour pousser les consommateurs à souscrire à la 4G.

Une étude « bâclée »

Orange a vivement réagi aux accusations de l’association. « Il est absolument insensé de prêter à Orange la volonté de dégrader la qualité de son réseau quel qu’il soit » déclarait l’opérateur. Stéphane Richard renchérissait sur Les Échos : « Ce sont des accusations sans fondement. Nous n’avons jamais dégradé volontairement la qualité de notre réseau 3G ».

La méthodologie de l’étude employée par l’UFC-Que Choisir soulève le scepticisme des opérateurs. « La façon dont les choses ont été faites et le travail, entre guillemets, sur lequel ça s’appuie, ce n’est pas acceptable », a également dénoncé le FAI, affirmant que « malheureusement l’UFC nous donnait l’exemple depuis quelques temps de travaux bâclés, d’anathèmes jetés par voie de presse ».

Cette observation fait référence aux critiques déjà exprimées à l’encontre de l’association qui avait vu mises en doute ces conclusions sur la couverture 4G à Paris.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here