Très haut débit en France : autour d’1,7 million d’abonnés mais seulement 21% de fibré

Très haut débit en France : autour d'1

Le nombre de nouveaux abonnés et de logements raccordables progresse nettement au premier trimestre 2013, période qui enregistre 325 000 nouveaux abonnés par rapport au premier trimestre 2012. Pourtant, les données de l'Arcep, « gendarme » des télécoms, indiquent que sur les presque 1,8 millions de français abonnés à l'Internet très haut débit actuellement, seuls 365.000 sont fibrés jusqu'à leur domicile.

Plus de 1,7 million de français sont abonnés au très haut débit à la fin du premier trimestre 2013, mais seulement 365.000 à la fibre optique jusqu'au foyer, selon les chiffres de l'Arcep, publiés fin mai.

L'essentiel est toujours amené par Numéricable, avec ses 675.000 abonnés à un débit supérieur ou égal à 100 Mégabits par seconde (+55.000 sur le trimestre 2013) et ses 665.000 clients à plus de 30 Mégabits par seconde (-5.000 sur le trimestre 2013).

Les opérateurs télécoms dans la fibre jusqu'à l'abonné (FTTH) tels qu'Orange et SFR enregistrent 50.000 nouveaux clients sur le premier trimestre 2013, soit une augmentation de 70% en un an. Orange disait lui-même avoir 206.000 abonnés à la fibre optique fin mars, ce qui correspond à une part de marché de 56%.

Au niveau national, l'Arcep annonce 240 000 nouveaux foyers raccordables au FTTH et 91 000 au FTTLa. Soit un total au 31 mars de 2.4 millions de foyers couvert par la fibre jusqu'à l'abonné (FTTH) tandis que la fibre avec terminaison coaxiale (FTTLa) en couvre deux fois plus soit près de 5 millions de logements.

En 2013, le très haut-débit devrait continuer de croître du fait de déploiements FTTH dans des villes de taille moyenne, de l'action des réseaux d'initiative publique (déjà 420 000 foyers éligibles soit 17% du parc FTTH total), et de la rénovation des réseaux câblés passant en DOCSIS 3.0.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here