Orange : premier opérateur à dépasser le million d’abonnés en FTTH

Orange : premier opérateur à dépasser le million d’abonnés en FTTH

Orange vient d’annoncer avoir franchi le cap très symbolique du million d’abonnés en fibre optique. L’opérateur reste incontestablement le numéro un en nombre d’abonnés sur la fibre FTTH, un véritable succès.

 

 

Une volonté de toujours aller plus loin

 

               C’est dans un communiqué en date du 28 janvier qu’Orange a annoncé avoir dépassé le million de clients en fibre contre 563 000 en 2014, soit deux fois moins, un an plus tôt. Tout cela s’inscrit dans le cadre du plan stratégique Essentiels 2020 avec lequel l’opérateur compte multiplier par trois ses investissements sur fibre en France d’ici à 2020. Tout cela représente la bagatelle de 3 milliards d’euros…

 

« C’est une très grande satisfaction pour Orange et une vraie marque de confiance de la part de nos clients ; c’est aussi une fierté pour toutes les équipes engagées dans cette aventure ! En déployant ce réseau de référence et en commercialisant des services répondant aux attentes de nos clients pour des expériences connectées toujours plus puissantes et rapides, nous prouvons qu’Orange est à la pointe de l’innovation sur la fibre comme sur la 4G » a déclaré Stéphane Richard, le PDG d’Orange.

 

Les autres opérateurs peinent à suivre le mouvement. En juillet, Free a dépassé 100 000 clients en fibre optique. Pour ce qui est de Bouygues Télécom le nombre d’abonnés FTTH au deuxième trimestre 2015 avoisinait les 23 000. Seul Numéricable-SFR fait aussi bien qu’Orange puisque l’opérateur compte 1,37 millions d’abonnés FTTB.

 

 

               Les investissements de l'opérateur historique ne devraient pas aller en ralentissant. « Orange se fixe un objectif de 12 millions de logements français raccordables en 2018 et 20 millions à échéance 2022 » rappelle Stéphane Richard. Rappelons que le plan France Très Haut Débit promet le raccordement de 80 % de la population en fibre d'ici 2022. Un objectif ambitieux, qui soulève de nombreux doutes chez les collectivités, les industriels et les parlementaires.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here