L’opérateur Vodafone, mise sur le câble en se rapprochant du n°1 allemand

L'opérateur Vodafone

Vodafone, l'opérateur britannique, mise 7,7 milliards d'euros pour s'emparer du numéro un allemand du câble, Kabel Deutschland.

Lundi 24 juin, Vodafone a déboursé 7,7 milliards d'euros pour se rapprocher du numéro un du câble outre-Rhin, Kabel Deutschland, et devancer l'américain Liberty Global.

Kabel Deutschland se réjouit de cette acquisition : « Un rapprochement avec Vodafone est la promesse de bénéfices à long terme fortement attractifs pour les deux groupes, leurs clients, leurs employés et leurs actionnaires ».

Les membres du directoire ont déjà donné leur aval pour faire bénéficier Vodafone de leurs actions. Finalement, il s'agirait plus d'un rapprochement amicale qu'une gué-guerre financière.

Liberty Global dirigé John Malone, visant lui aussi l'équipementier allemand, avait fait une offre à hauteur de 7,5 milliards d'euros. Vodafone lui a coupé l'herbe sous le pied en surenchérissant.

« Kabel Deutschland et Vodafone (…) ont l'opportunité de (…) créer pour le marché allemand un opérateur unique, combinaison gagnante des lignes fixes et des communications mobiles » informe Adrian von Hammerstein, dirigeant de Kabel Deutschland.

Liberty Global pourrait jouer la surenchère mais l'offre de Vodafone est « tout en cash et avec beaucoup moins d'incertitudes réglementaires ». Par ailleurs, Liberty Global, possède le numéro deux du câble allemand, Unitymedia Kabel BW.

Grâce à Kabel Deutschland, Vodafone, va imposer sa présence dans le marché des télécoms allemand, en proposant Internet et télévision.

Avec 1,8 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 8,5 millions de foyers abonnés, Kabel Deutschland est le numéro un du câble allemand, avec une présence sur quasi tout le territoire. Et l'Allemagne représente le premier marché du câble à l'échelle de l'Europe.

L'alliance de Vodafone et de Kabel Deutschland engendrerait 11,5 milliards de chiffre d'affaires pour le marché allemand, avec 5 millions de clients Internet, 32,4 millions pour le mobile et 7,6 millions d'abonnés pour la télévision.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here