Free attaque Numericable-SFR en justice

Free attaque Numericable-SFR en justice

Alors que l’on pensait que la récente décision de l’ARCEP allait clore les débats autour de la question de la « vraie fibre » qui oppose Numericable-SFR aux autres opérateurs du très haut débit, nous assistons depuis vingt-quatre heures à un nouvel épisode assez surprenant. L’hebdomadaire L’Express en date du 3 novembre rapporte que Free aurait porté plainte contre Numericable-SFR pour publicité mensongère et concurrence déloyale.

 

 

La technique de raccordement mise en question

 

               C’est un nouveau coup de théâtre dans ce dossier qui ne s’arrête décidément pas de faire parler de lui. Numericable-SFR est accusé par ses concurrents de ne pas commercialiser de la « vraie fibre ». S’oppose ici deux techniques de raccordement le FTTB et le FTTH. Le FTTB est utilisé par Numericable-SFR qui apporte de la fibre optique jusqu’au pieds des immeubles et la raccorde ensuite à l’abonné via le réseau câblé. Free et Orange, quant à eux, utilise le FTTH et raccordent ainsi chaque logement de leurs abonnées à la fibre optique.

 

Le FTTH est « un processus plus long et aussi plus coûteux, car pour installer cette technologie dans les immeubles, les syndics doivent être au préalable consultés puis donner leur autorisation pour permettre aux opérateurs de réaliser les travaux d’aménagements à leurs frais » explique L’Express dans son article.

 

Une affaire qui dure

 

               Rappelons que ce n’est pas la première fois que Numericable-SFR se fait attaquer par ses concurrents. En février dernier, c’est Orange qui aurait transmis une note blanche à la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes se plaignant de la campagne publicitaire de son concurrent.

 

Mais la vraie question ne devrait-elle plutôt pas se porter sur le débit final offert à l’utilisateur ? En effet le consommateur ne porte que très peu d’importance aux aspects techniques de sa connexion en FTTB ou en FTTH, ce qui compte pour lui c’est la rapidité de sa connexion. Sur ce point-là, la FTTB de Numericable se défend très bien face au FTTH d’Orange et de Free.

 

En effet, le débit montant proposé par Free et Orange est plus important que celui de Numericable-SFR mais il est beaucoup plus rare et peu de personnes peuvent réellement en profiter. A ce jour, le nombre d’abonnée éligibles au très haut débit via le câble est de 13,5 millions contre 4 millions pour le FTTH, soit plus de trois fois plus ! De plus le FTTB propose une meilleure réception des chaines de télévision puisqu’elle est diffusée par la câble, séparément d’Internet.

 

 

               Après avoir eu tous les éléments en main, il est difficile de comprendre cette opposition faite entre le FTTH et le FTTB. Pour faire taire ses détracteurs et ainsi mettre fin aux polémiques, Numericable-SFR devrait surement communiquer sur sa connexion si spéciale alliant la fibre optique et le câble, cela lui procure un avantage certain face à ses concurrents. De plus, comme nous l’avons vu le câble peut être préférable à la fibre sur plusieurs points. Le fait d’assumer la particularité de sa connexion ne serait alors que bénéfique pour Numericable-SFR.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here