L’industrie du jeu vidéo se bat pour le très haut débit

L’industrie du jeu vidéo se bat pour le très haut débit

L’industrie du jeu vidéo, la première industrie du loisir dans le monde, se bat pour le très haut débit car les contraintes liées aux basses vitesses de connexion entraînent des problèmes techniques et économiques.

Ian Livingstone, président de la société de développement de jeux vidéos Eidos, a déclaré que l’absence de très haut débit les « retient en arrière de diverses manières ».

La taille des fichiers, la taille des jeux vidéo… tous ces paramètres sont en augmentation ce qui entraîne un temps de téléchargement plus grand. La nécessité du très haut débit paraît alors évidente d’un point de vue commercial pour ces industries qui essayent de plus en plus de développer les supports virtuels plutôt que matériels.

Outre au niveau de l’expérience de jeu elle-même, l’absence de très haut débit entraîne de devoir prendre en compte ce facteur dans la création des jeux vidéo elle-même.

L’absence de très haut débit est d’ailleurs une des raisons qui a poussé Microsoft et Sony, deux des principales sociétés de développement de consoles de jeu à l’origine de la PS3 et de la Xbox, de ne pas franchir le pas d’une console entièrement virtuelle basée sur le seul téléchargement. Pour l’instant les deux sociétés continuent de se baser sur un principe de lecteur optique.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here