La station biologique de Roscoff bénéficie désormais du très haut débit

La station biologique de Roscoff bénéficie désormais du très haut débit

Le déploiement du très haut débit par fibre optique en Bretagne continue afin de fibrer l’ensemble de la population. Mais ce ne sont pas que les particuliers qui tirent bénéfice du débit ultra-rapide que cette technologie propose. Les entreprises mais aussi les laboratoires de recherche attendent avec impatience la fibre optique.

La Région Bretagne a lancé le projet « Bretagne très haut débit » qui définit et finance le déploiement de la fibre optique dans la région. En mars 2012, un premier tronçon de déploiement a été terminé et a permis de porter la fibre optique jusqu’à Roscoff, entre autres.

Roscoff abrite la Station Biologique (SBR), laboratoire de recherche en océanographie et de biologie marine. Située dans un endroit idéal pour ce type de science, elle n’en reste pas moins très isolée du reste de la France et du monde. Un isolement qui est désormais très relatif.

La fibre optique va permettre, au moins au niveau des communications, de réduire à néant cet isolement géographique. Le laboratoire de recherche bénéficiera du très haut débit ce qui lui permettra non seulement d’accéder plus facilement aux bases de données et aux documents présents en ligne, mais aussi d’organiser des conférences vidéo.

Pour ce faire, d’ailleurs, la station va se doter d’une salle de visioconférence permettant d’accueillir une dizaine de personnes.

« Le très haut débit s'est imposé comme une vérité pour la SBR. Prendre ce virage technologique est aussi indispensable pour notre positionnement futur dans des projets qui font appel à la bio-informatique. Il faut savoir se positionner vite aujourd'hui, pour emporter la mise demain. Dans nos échanges avec nos partenaires, la fibre optique est une révolution. » affirme Bernard Kloareg, directeur de la Station biologique.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here