La France du numérique : Data scientist, un métier d’avenir

La France du numérique : Data scientist

Nous vous parlions hier du congrès Big Data Paris qui a réuni un peu plus de 5000 personnes. Axelle Lemaire, La secrétaire d’État en charge du numérique en appelle aux entreprises françaises de s’intéresser davantage au mégadonnées. Toute une révolution.

L’analyse massive de données, le nouvel « or noir » du numérique

« La valeur de l’économie aujourd’hui et encore plus demain réside dans la donnée, qualifiée souvent d’or noir, de pétrole du XXIème siècle », estime la secrétaire d’État en charge du numérique. Mais la comparaison n’est pas suffisante. « L’exploitation du pétrole au XXème siècle a été le fait de sociétés souvent en situation de monopole. Il faudra un modèle différent pour la data. »

C’est pour cette raison que la secrétaire d’État exhorte les entreprises françaises à rapidement creuser le sujet. Nous excellons en mathématiques, en statistique, nos ingénieurs sont habitués à la manipulation de vastes données, « il faut juste faire éclore ce potentiel, en misant sur l’open innovation et en s’ouvrant aux jeunes entreprises et start-up à forte capacité d’innovation » appuie Axelle Lemaire.

Le plan « Nouvelle France industrielle » est d’ailleurs en partie tourné sur le Big Data, pour aider des start-ups qui se lancent sur ce terrain.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here