A Strasbourg, les digues sont surveillées grâce à la fibre optique

A Strasbourg

Insolite. Sur 43 kilomètres, au nord de Strasbourg, une fibre optique a été déployée afin de surveiller les infiltrations d’eau pouvant fragiliser les digues du Rhin.

Protéger les populations des crues millénaires

« Le dispositif que nous avons déployé a été expérimenté sur les rives de la Durance et testé sur quelques kilomètres seulement, comme à Kembs. Sur une longueur de 42 km, il s’agit de l’application industrielle la plus importante du monde », résume Eric Schmidt, responsable de l’unité territoriale Rhin de Voies navigables de France. L’objectif est de se prémunir contre les infiltrations causant l’érosion ou la fragilisation de la digue et donc d’éviter aux riverains d’être victimes d’inondations. La digue s’étendra du port au pétrole de Strasbourg jusqu’au barrage d’Iffzeheim.

« Une tranchée d’une profondeur d’un mètre et d’une largeur de quarante mètres a été creusée au pied des digues tandis qu’une machine déployait la fibre : celle-ci a été recouverte d’un tissu et d’un gravier spéciaux pour ne pas perturber le signal véhiculé par la fibre optique », explique Alain Cassard, maître d’œuvre du chantier. Au total, cette installation a coûté 2 millions d’euros et permet donc une surveillance en temps réel des berges. Les digues, elles, sont destinées à protéger les populations contre des crues millénaires, avec des débits de 6 000 m3 par seconde.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here