Recyclage des fréquences 2G pour la 4G : SFR et Orange disent « non »

Recyclage des fréquences 2G pour la 4G : SFR et Orange disent « non »

Alors que la 4G va bientôt arriver en France, un projet, lancé par Bouygues Telecom, fait jaser les opérateurs et divise les acteurs du marché du mobile français : le recyclage des fréquences 2G pour la 4G.

La 2G, la seconde génération des normes de la téléphonie mobile, date aujourd’hui d’assez longtemps pour que l’on puisse faire disparaître certaines fréquences qui lui étaient allouées et les recycler pour la prochaine évolution de la téléphonie mobile.

C’est ce que pense Bouygues Telecom qui a déposé l’idée à l’Arcep, le régulateur des télécoms. Mais deux des quatre principaux opérateurs français sont fermement opposés à cette idée. Pour SFR et Orange cela reviendrait à « changer les règles ».

Les opérateurs ont déboursé quelques 3,6 milliards d’euros pour obtenir les fréquences sur lesquelles commercialiser la 4G. Plusieurs points ne plaisent pas à SFR et Orange et, notamment, la bande de fréquences en question.

La 2G utilise la bande des 1.800 MHz qui est une des bandes avec lesquelles la 4G de l’iPhone 5 est compatible. L’opérateur qui obtiendrait cette bande serait donc le seul opérateur français à pouvoir commercialiser la 4G pour l’iPhone 5.

Mais il y a aussi le problème Free Mobile : l’opérateur d’Iliad n’a obtenu qu’une licence pour la bande 4G des 2,6 Ghz, une bande jugée moins efficace pour cette technologie. L’ouverture d’une nouvelle bande de fréquences pourrait permettre à Free de commercialiser une 4G concurrentielle.

L’Arcep ne s’est pas encore prononcé sur ce projet de recyclage de bande de fréquences mais il pourrait décider d’attribuer aux 4 opérateurs une partie de ces fréquences, ce qui changerait complètement le marché du mobile et de la 4G.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here