La 4G n’est pas pour demain selon Xavier Niel

La 4G n’est pas pour demain selon Xavier Niel

Xavier Niel le fondateur d' Iliad, ne semble pas pressé d’exploiter le marché de la 4G c’est en tout cas ce qu’il laisse comprendre lors de son interview sur la radio Europe 1 ce lundi 8 avril.

« La 4G ? On va essayer de faire une surprise un jour. On va laisser nos petits camarades annoncer les choses qu'ils n'ont pas pour, nous, faire une annonce avec ce que l'on a. La surprise c'est d'avoir quelque chose de nouveau et de révolutionnaire » a déclaré Xavier Niel à l’occasion d’une interview radio.

Selon le fondateur, la 4G n’existerait pas vraiment mais connaitra sans aucun doute un décollage rapide. Détenant quatorze antennes-relais 4G déclarées et actives au sein de l’Agence nationale des fréquences, la société Free Mobile ne pourrait pas assumer son lancement dans une offre commerciale.

Il semblerait que l’opérateur laisse à ses concurrents une longueur d’avance en termes de couverture géographique et de disponibilité du 4G. Selon l’ANFR  les opérateurs Orange, SFR et Bouygues Télécom détiendraient respectivement 460, 334 et 341 antennes relais 4G.

L’opérateur Free mobile possède une licence 4G s’associant aux fréquences 2.6 GHz qui serait plus adaptée au déploiement d’un réseau urbain. De plus Free mobile à la possibilité d’utiliser en 4G une partie des fréquences 1800 MHz, fréquence que la société Bouygues Télécom va également exploiter dans le cadre de son lancement du réseau très haut débit.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here