4G : un taux de pénétration de 54% d’ici 2016 chez les consommateurs européens

4G : un taux de pénétration de 54% d’ici 2016 chez les consommateurs européens

 

Selon une étude du cabinet de conseils Arthur D. Little et Exane BNP Paribas, «  4G, going faster, but where ? », la transition devrait être rapide entre la 3G et la 4G qui devrait atteindre un taux de pénétration de 54% dans les trois prochaines années en Europe. 

 

Face à l’engouement que suscite le très haut mobile dans le continent européen, certains experts gagent que dans un futur proche, tous les smartphones et toutes les tablettes mis à disposition du consommateur seront compatibles à la nouvelle technologie 4G Lte pou répondre à leurs exigences : « Pour les opérateurs européens, il est logique de déployer des réseaux 4G LTE. Sous la pression de consommateurs toujours plus gourmands en données (data), les réseaux 3G vont bientôt atteindre leurs limites et la 4G constitue une solution efficace pour résoudre ce problème », apprend-t-on dans le rapport du cabinet de conseils Arthur D. Little et Exane BNP Paribas.

Le très haut débit mobile dépasserait toutes les limites posées par la technologie précédente et serait mieux adapté aux nouveaux usages numériques : « Les clients éprouvent une frustration croissante avec la 3G, un problème qui ne fera qu'empirer à mesure que les usages se développeront. La 4G apporte un meilleur service avec des débits de 3 à 5 fois plus rapides et des temps de réponse cinq fois plus courts», selon la même étude.

La croissance des services 4G est telle que les experts prévoient un taux de pénétration de 54% du très haut débit mobile chez les consommateurs européens d’ici 2016.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here