4G : l’Arcep dit « oui » à la bande des 1800Mhz

4G : l’Arcep dit « oui » à la bande des 1800Mhz

La nouvelle tant attendue est tombée : la bande de fréquence des 1800Mhz pourra être utilisée pour déployer la 4G. Une décision du régulateur qui plaît beaucoup à Bouygues Télécom mais qui fait s’énerver les autres opérateurs mobiles, en particulier SFR et Orange.

L'annonce de cette décision a été faite de manière très originale et en thème avec l'actualité par Olivier Roussat, Directeur Général de Bouygues Telecom, sur son compte Twitter. Il y a écrit un bref mais très clair : "Habemus #1800"

La fréquence des 1800Mhz était, jusqu’à présent, réservée à la technologie 2G c'est-à-dire la technologie GSM. Avec la multiplication des smartphones, ces bandes, bien qu’encore très utilisées, commençaient à devenir désuètes. Bouygues avait alors demandé à l’Arcep de pouvoir déployer la 4G sur ces fréquences.

A cette décision s’étaient opposés l’opérateur historique, Orange, et SFR dont les fréquences de la bande des 1800Mhz sont saturées. L’autorisation de l’Arcep ne les avantage pas beaucoup puisque ces fréquences semblent être inutilisables pour la 4G.

Bouygues Telecom, ayant un parc d’abonnés plus restreint, a encore beaucoup de place sur ses fréquences 1800Mhz. Déployer la 4G sur ces fréquences va donc être non seulement possible, mais aussi économiquement lucratif. Il suffira à l’opérateur de simplement modifier ses antennes pour avoir un déploiement 4G national.

SFR et Orange ne voient effectivement pas la chose d’un bon œil puisque les deux sociétés sont en train de déployer un réseau 4G en déployant des antennes partout en France. Et, selon ces deux opérateurs, il y aurait même un risque d’impacter l’emploi.

Ceci étant dit, il est certain que Bouygues déploiera son réseau dès que possible, l’Arcep lui ayant donné le feu vert pour octobre 2013. Mais avant cela, la société devra respecter quelques conditions comme rendre des fréquences de la bande des 1800Mhz. D’ici le 25 mai 2016 elle ne devra disposer plus que de 20 Mhz Duplex.

Tous les autres opérateurs pourront, bien entendu, bénéficier aussi de la 4G sur la bande des 1800Mhz, il n’est pas question de favoriser Bouygues Telecom en ce sens. Une fois que SFR et Orange auront avalé l’échec des négociations avec l’Arcep et le gouvernement, elles s’activeront sans doute pour déployer elles aussi leur réseau 4G sur la bande des 1800Mhz autant que possible.

France Télécom, par exemple, essuie là le revers de son accord d’itinérance avec Free Mobile. Les utilisateurs de Free Mobile passant sur son réseau, l’opérateur historique ne peut pas déployer sa 4G à moins de ne couper toutes les connexions transitant sur ce réseau.

Free, de son côté, a annoncé qu’avec les fréquences de la bande des 1800Mhz qu’elle récupèrera, elle déploiera de la 2G et non de la 4G. Une manière de réduire sa dépendance d’Orange après que le gouvernement lui a mis la pression et a exigé le déploiement d’un réseau propriétaire.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here