Piratage d’un réseau de fibre optique au Cameroun

Piratage d’un réseau de fibre optique au Cameroun

La société Cameroon Telecommunications (Camtel) a découvert le mercredi 12 septembre dernier une pose frauduleuse de la fibre optique sur son propre réseau.

C’est plus de 150 km de fibre optique qui ont été installés pendant plusieurs mois le long de la route reliant Douala et Yaoundé, par de fausses équipes de l’entreprise nationale. Des ouvriers, croyant travailler pour la société Cameroon Télécommunications (Camtel), sont venus au siège de l’entreprise parapublique pour réclamer le salaire de leurs efforts, ce qui a permis de démasquer le 12 septembre dernier cette opération frauduleuse.

Selon des informations rapportées par Gérard Assouzoh, responsable de la communication de l’entreprise, ces employés « auraient fait savoir qu’ils ont creusé des tranchés et installé la fibre optique. » Lorsqu’ils ont essayé de joindre les initiateurs de ces travaux, les prétendus employeurs ont déclaré au téléphone qu’ils étaient actuellement aux Etats-Unis et qu’ils rappelleraient une fois de retour au pays.

Le mystère reste entier sur cette affaire. Camtel avance deux hypothèses : un projet d’exploitation commerciale à prix cassés ou bien une tentative de piratage du réseau national de télécommunications qui aurait pour objectif de capter tous les échanges numériques du pays, y compris les plus sensibles.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here