Les smart grids boostent le marché de la fibre en Chine

Les smart grids boostent le marché de la fibre en Chine

La demande pour l’installation de réseaux de très haut débit en Chine est plus forte chaque jour. Si le Gouvernement du pays multiplie les investissements depuis plusieurs années, il compte apparemment faire d’une pierre deux coups en profitant de son projet de déploiement de smart grids dans le pays pour y développer également la fibre optique.

Des smart grids reliés par fibre optique

Déjà en 2012, les analystes de la société Technavio prévoyaient un essor de la fibre optique en Chine de l’ordre de 21,49 % entre 2011 et 2015. C’était sans compter sur le développement du projet gouvernemental « Strong and Smart Grid » pour le développement de smart grids dans le pays tout entier. Un déploiement à grande échelle pour lequel la Chine a choisi de miser sur la fibre optique.

L’entreprise chinoise State Grid Corporation of China (SGCC) se donne jusqu’en 2020 pour déployer un réseau électrique intelligent sur l’ensemble du territoire. Pour cela, la technologie choisie a été sans hésitation la fibre optique. Un choix pourtant périlleux, car coûteux à court terme.

Quand de nombreuses entreprises préfèrent des technologies sans fils telles que Power Line Communication (PLC), SGCC teste en ce moment la technologie de réseau optique passif PON (Passive Optical Networking) pour ses compteurs électriques intelligents. Un moyen astucieux de faire d’une pierre deux coups et de faire du programme « Strong and Smart Grid » un projet qui permettra non seulement aux consommateurs chinois de mieux contrôler leur consommation en électricité, mais aussi de jouir d’une connexion très haut débit absente depuis trop longtemps dans le pays.

Ce choix de la fibre optique serait pour certains à l’image des grandes ambitions de SGCC. La bande passante disponible grâce à la technologie PON serait en effet supérieure à ce dont les smart grids déployés auraient besoin. La compagnie chinoise pourrait profiter de ce surplus de débit pour développer des services de communications avancés dans les pays.

De nombreux fournisseurs d’équipements OLT (optical line termination) à l’instar de Huawei, FiberHome ou encore Alcatel-Lucent attendent impatiemment le début du déploiement de cette fibre optique. SGCC compte en effet plus de 286 millions de clients. Un marché potentiel dont rêvent la plupart des entreprises du secteur.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here