Rentrée scolaire 2014 : 12 nouveaux collèges « tout numérique » inaugurés

Rentrée scolaire 2014 : 12 nouveaux collèges « tout numérique » inaugurés

Lors de cette rentrée scolaire 2014, 12 nouveaux collèges ‘tout numérique' sont inaugurés dans le département le plus jeune de France métropolitaine, la Seine-Saint-Denis.

 

L’Éducation, priorité du département

Ces établissements, de 600 élèves en moyenne, seront équipés d'un niveau d'équipement à la pointe avec un accès au Très Haut Débit (minimum de 50 méga).

La société Econocom (dont le siège social est à Bruxelles) a fourni les équipements numériques, ainsi que les services d'intégration, de déploiement, et elle en assurera la maintenance. Il y aura notamment des vidéoprojecteurs Wifi interactifs dans toutes les salles d'enseignement ainsi que des imprimantes 3D et des tablettes tactiles à disposition des élèves et du corps enseignant.

C'est un projet lancé à l'initiative du programme environnemental, technique et fonctionnel par le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis en 2010. Il s'appuie sur un financement de type ‘Partenariat Public Privé'. Au-delà des équipements, le projet inclut la modification des 12 établissements en bâtiments modernes, dotés d'une infrastructure High Tech et bénéficiant d'un accès au Très Haut Débit, le tout pouvant être maintenu à distance par Econocom.

Pour Stéphane Troussel, Président du Conseil général du département, l'Éducation est la priorité absolue, (la Seine Saint Denis compte actuellement le plus grand nombre de familles vivant sous le seuil de pauvreté en France métropolitaine et le nombre d'élèves augmente de manière exponentielle). « Nous avons engagé dès 2010 un Plan Exceptionnel d'Investissement (PEI) pour construire ou remettre à niveau 20 collèges et redonner confiance en l'École de la République. Le virage numérique s'est imposé comme une obligation, au risque de voir émerger une nouvelle fracture. Au moment de construire ces établissements du troisième millénaire, nous souhaitions montrer qu'il fallait oser le pari du numérique. Nous voulions déclencher ce que nous avons appelé un ‘choc éducatif'. »

Pascal Ribaud, Directeur de l’Éducation et de la Jeunesse au département, précise ces propos : «L'école, qui prépare à l'avenir, a besoin des outils numériques comme n'importe quel autre secteur et nous avons pour objectif, aux côtés de la communauté éducative, de donner à tous les jeunes de notre département, les moyens de devenir des citoyens responsables. Nous avons donc réalisé une refondation totale de nos bâtiments qui place l'outil numérique au centre du dispositif, ce qui implique une accessibilité permanente et des espaces repensés d'un point de vue pédagogique, avec des salles de classe permettant aux élèves de travailler aussi bien en rang qu'en groupe.»

 

source

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here