Pour Microsoft : les PME, mal informées sur le Cloud, sont frileuses

Pour Microsoft : les PME

Microsoft a publié un sondage qui montre que les Petites et Moyennes Entreprises (PME) sont toujours critiques face au Cloud computing qui, selon la firme, a pourtant de réels avantages. La technologie pâtirait notamment d'être mal connue.

Microsoft souhaite convaincre les petite et moyennes entreprises (PME) de l'atout que représente l'infonuagique, comprendre le Cloud computing.

Au préalable, la division Trustworthy Computing de la firme publie une étude faite auprès d'entreprises de taille moyenne – entre 25 et 499 salariés – d'Europe (France, Grande-Bretagne, Allemagne) et d'Amérique du Nord (États-Unis). En France, Microsoft dit avoir interrogé 106 PME passées au Cloud et 104 n'utilisant pas cette technologie.

Après avoir pris la mesure auprès de professionnels du secteur, le groupe observe que la vision des PME en matière de Cloud demeure très critique. « Parmi les sociétés qui n'utilisent pas la technologie, 60% évoquent la problématique de la sécurisation des données comme une barrière à son adoption. Les questionnements autour de la vie privée sont également présents pour 56% d'entre eux, enfin, 54% des interrogés nourrissent des critiques sur la fiabilité du cloud », explique Adrienne Hall, directrice générale de la division Trustworthy Computing chez Microsoft.

Pourtant, les entreprises ayant adopté le Cloud tiennent un discours contraire : « 68% expliquent que le niveau de protection de la vie privée est en hausse et 88% estiment que la fiabilité de leurs outils est meilleure. Les professionnels ont donc une perception différente en fonction du fait qu'ils ont adopté ou non le cloud ».

Pour accompagner les entreprises dans leur adoption du Cloud, Microsoft a crée un outil pour définir leurs besoins, via un questionnaire. L'outil intègre aussi les préconisations de l'agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information (ENISA, en anglais) et du British Standard Institute (BSI Group).

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here