Nouvelles acquisitions dans le Cloud pour IBM et Salesforce

Nouvelles acquisitions dans le Cloud pour IBM et Salesforce

Salesforce et IBM, les grands acteurs du logiciel et de l’électronique s'affrontent sur le terrain du Cloud computing. Ils viennent de faire de nouvelles acquisitions, chacun pour plus de 2 milliards de dollars.

Salesforce va miser 2,5 milliards de dollars (près de 2 milliards d'euros) sur Exact Target, qui développe des solutions marketing pour aider les entreprises à accompagner leurs clients sur les réseaux sociaux. Parmi ses 6.000 clients, on trouve Coca-Cola, Nike ou Gap. Cette opération représente une prime de 53 % pour le cours de Bourse d’Exact Target lundi 3 juin, à la fermeture du New York Stock Exchange.

Le rachat de Exact Target représente la huitième acquisition de Salesforce en moins d'un, et la plus importante de son histoire. C’est notamment le deuxième rachat en quelques mois dans le secteur du marketing social.

Mais d'après Marc Benioff, le patron de Salesforce, le pied va être levé sur les acquisitions. « Je pense que nous allons faire une pause dans les douze à dix-huit prochains mois », a-t-il déclaré lors d’une conférence.

De son côté, IBM n'est pas en reste et entend bien renforcer sa position sur le marché du Cloud en visant les 7 milliards de dollars de CA annuel, d’ici à 2015. Le rachat de SoftLayer, opérateur de Cloud computing, est officialisé pour 2 milliards de dollars (plus d'1,5 milliard d'euros), soit environ cinq fois son chiffre d’affaires.

Cette opération, dont la rumeur courait depuis plusieurs semaines, devrait être finalisée au troisième trimestre de l'année. Cela représente la plus importante acquisition pour IBM depuis l’arrivée de Virginia Rometty, sa nouvelle directrice générale, il y a plus d'un an.

Elle va permettre de favoriser l’adoption du Cloud public et privé par les professionnels. Des services de Cloud public seront donc rapidement intégrés à l'offre de solutions du groupe. Avec le spécialiste de l'hébergement, IBM pourrait faire de l'ombre à Amazon sur son offre de Cloud public, devenu leader du secteur.

Enfin, l'ouverture d'une nouvelle division d'IBM a été annoncée. Baptisée « Cloud Services », elle devrait faire fusionner les outils d'IBM à ceux de SoftLayer pour aboutir à une plateforme globale.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here