Les fablabs au centre de la politique de Fleur Pellerin

Les fablabs au centre de la politique de Fleur Pellerin

Les fablabs sont un atout pour la France qui veut se positionner dans l'innovation à la fois numérique et technologique. Véritables laboratoires de recherche numérique, ils ont convaincu Fleur Pellerin ce 25 juin à Bercy lors du premier « Bercy Jam » qui a réunis de nombreux chefs d'entreprise.

Fleur Pellerin tournée vers les TPE et les PME

A Bercy, le 25 juin dernier, une centaine de chefs d'entreprises, le plus souvent de TPE et de PME travaillant dans le numérique, se sont retrouvés pour le premier « Bercy Jam » organisé par le gouvernement en partenariat avec l'association Ouishare. Économie numérique collaborative et innovation numérique étaient au centre des débats.

Débats, groupes de travail, idées pour l'avenir… durant 2h30, les spécialistes du secteur ont échangé leurs points de vue pour présenter, à la fin, des propositions à la ministre Fleur Pellerin. 6 groupes de travail avaient été établis entre les participants pour un échange entre privé et pouvoirs publics.

Des fablabs dans toute la France

La ministre déléguée à l'économie numérique, Fleur Pellerin, croît désormais dur comme fer aux fablabs avec lesquels elle veut « polliniser le territoire ». Une métaphore printanière opportune avec les températures actuelles qui sont loin d'être estivales. Et surtout pleine d'espoir pour l'avenir de la France.

« Le futur c'est maintenant et la révolution numérique doit être pour tous » continue la ministre. Le gouvernement a d'ailleurs lancé un programme qui permettra à l'ensemble du territoire de bénéficier des nouvelles technologies. Outre le déploiement du très haut débit, prévu pour 100 % des Français en 2023, les EPN (Espaces Publics Numériques) vont faciliter l’adoption des nouvelles technologies.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here