Le tableau de bord numérique annuel européen de 2012

Le tableau de bord numérique annuel européen de 2012

Le Digital ScoreBoard 2012 a été publié par la Commission Européenne ce  lundi 18 juin. Une occasion pour faire le point sur le numérique et les chantiers du numériques présents en Europe.

 

La croissance devrait être au rendez-vous dans le secteur numérique en Europe car la demande se fait de plus en plus forte que ce soit au niveau des particuliers ou des professionnels. Le fort potentiel est, selon le Digital ScoreBoard 2012, sous-exploité.

Le déploiement du haut et du très haut débit en Europe semble manquer de moyens alors que le secteur des TIC représente 6% du PIB global de l'Union Européenne pour environ 8 millions d'emplois. Une demande d'investissement qui avait déjà fait l'objet d'une mise en garde en France. La consommation de données s'est accrue tandis qu'un évolution dans les usages montre la transition vers les Smartphones et les services mobiles et 3G.

L'Europe est bien couverte par le haut débit puisque près de 95% des européens sont couverts par une connexion sur ligne fixe. Durant l'année 2011, 15 millions se sont connectés à internet pour la première fois.

170 millions de personnes en Europe utilisent les réseaux sociaux et 68% des européens utilisent régulièrement internet. Mais 25% des européens n'ont jamais utilisé internet, alors que 217 millions de personnes ont un abonnement qui leur permet l'utilisation d'internet sur le mobile, un secteur en pleine croissance (+62%).

Toutefois, les compétences en matière d'internet et de nouvelles technologies Web semblent être la grosse zone d'ombre de l'Europe. Selon le Digital Scoreboard 2012, près de la moitié de la population active d'Europe ne pourrait pas trouver un emploi dans les TIC faute de compétences.

43% estiment pouvoir créer un site web ou passer un appel téléphonique grâce à internet mais plus de la moitié n'a pas confiance en ses capacités informatique et pense qu'elles sont insuffisantes pour la demande actuelle du marché du travail.

Un gros problème si l'on pense que le secteur des TIC devrait ouvrir près de 700.000 postes d'ici 2015 qui seront toutefois hors de portée de la moitié de la population active européenne.

La vente par internet voit son résultat mitigé. Si elle est largement utilisée par les européens (53% d'entre eux ont déjà acheté sur internet), elle se limite aux achats au sein du même état puisque seuls 10% des européens ont déjà acheté dans un autre état membre. La faute à la différence de langue et aux problèmes administratifs et de livraison.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here