Le Criirem félicite la Sarthe pour le choix de la fibre optique

Le Criirem félicite la Sarthe pour le choix de la fibre optique

Le Criirem est le Centre de Recherche et d'Information Indépendantes sur les Rayonnements Électromagnétiques. Il vérifie, entre autres, la présence des rayonnements électromagnétiques, en particulier les ondes utilisées par les téléphones, dans  les zones comportant des sujets à risque.

Le centre a donc félicité le choix du Conseil général de la Sarthe qui a opté pour un déploiement de la fibre optique dans l'ensemble du département au lieu de déployer des systèmes autres tels que le WiMax afin d'apporter le très haut débit dans les foyers.

La fibre optique, en tant que connexion filaire, n’entraine pas de rayonnement électromagnétique. Rappelons que cette technologie utilise la lumière pour transporter l'information, ce qui permet d'atteindre des débits bien supérieurs à l'ADSL.

Le choix, qui va dans le sens de la volonté du gouvernement d'apporter le très haut débit sur l'intégralité du territoire d'ici dix ans, permet de ne pas « surexposer les populations à des rayonnements que l'Organisation mondiale de la santé a déclarés potentiellement cancérigènes. » estime le Criirem.

Dans le même sens va un amendement de la loi sur la refondation de l'école. Proposé par la député EELV Isabelle Attard,  il demande que pour les écoles soient préférées les connexions par fibre optique :

« le principe de précaution doit pousser l'Etat et les collectivités territoriales à protéger les enfants, notamment les plus jeunes, de l'influence des ondes ».

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here