La Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique vient d’être créée

La Fédération des Industriels des Réseaux d’Initiative Publique vient d’être créée

La France dispose actuellement de 241 RIP (Réseaux d’Initiative Publique), des réseaux fibre optique avec technologie FTTH déployés par les collectivités locales dans les zones non couvertes par les opérateurs.

Grâce au rapprochement de 6 acteurs fondamentaux du déploiement de la fibre optique, Altitude Infrastructure, Groupe Marais, FIRALP, Nomotech et Scopelec), une fédération : la FIRIP, engagée dans la fibre optique.

L’intérêt de cette fédération est d’avoir une plus grande importance ce qui permet de mieux défendre les intérêts des acteurs du secteur et des collectivités. C’est Etienne Dugas, pdg de la société Groupe Marais qui en est le porte parole.

La FIRIP se justifie, selon lui, par un constat assez simple : entre 15.000 et 20.000 emplois non localisables pourraient être créés par les industriels de la fédération à court terme. De quoi mettre en avant que le chantier fibre optique en France est d’importance capitale à la fois sur le court et sur le long terme.

L’Assemblée consituante de la FIRIP, réunie à la Maison de la Chimie à Paris, a énoncé six revendications qu’elle espère réussir à faire peser sur la future feuille de route numérique du gouvernement Ayrault. :

– Relancer le FSN (Fonds de Soutien au Numérique ;

– Mettre en place la possibilité, pour les acteurs privés qui veulent investir dans le RIP ;

– d’emprunter au gouvernement et ce pour un montant minimum du milliard d’euros destiné au guichet A et qui n’est pas utilisé ;

– Mettre en place des règles afin de permettre un suivi de l’engagement des opérateurs privés qui déploient leur réseau ou doivent le mutualiser ;

– Participation aux travaux pour la définition de la feuille de route du numérique du gouvernement ;

– Faire partie du CNN (Conseil National du Numérique) en tant que représentants des industriels ;

– Développer une offre de formation pour la filière puisque des milliers d’emplois pourront être créés.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here