Cloud : la poule aux œufs d’or de Microsoft

Cloud : la poule aux œufs d'or de Microsoft

Les solutions de cloud computing de Microsoft lui auraient fait atteindre le milliard de dollars de chiffre d'affaires sur ce marché. Amazon a-t-il de quoi trembler?

En un an, Microsoft Azur, la solution de cloud computing de Microsoft, a explosé son chiffre d'affaires et s'impose comme un poids lourd sur le marché.

Le nombre d'abonnements a augmenté de 48 % lors des six derniers mois, faisant progresser son chiffre d'affaire de 10 % pour le neuvième trimestre consécutif. Le cap du milliard de dollars a été atteint. Aujourd'hui, Azur représente 20 % du marché du cloud. D'ici un an, il pourrait monter à 35 %.

Le géant Amazon détient toujours 71 % de la part du marché, ne laissant plus que 9 % aux autres sociétés. Son chiffre d'affaires est estimé à 2,1 milliards de dollars de revenus en 2012 sur son Cloud et doit atteindre les 3,8 milliards de dollars de revenus en 2013.

Pour rattraper le leader du marché des services cloud d'infrastructure pour les entreprises, la stratégie de Microsoft consiste à coller à l'AWS d'Amazon en suivant de près sa baisse des tarifs.

Un milliard… ou presque

Le fait est que Microsoft, dans son chiffre d'affaires, compte également les ventes de logiciels pour les fournisseurs d'hébergement pour la construction des Clouds. Par exemple, Microsoft commercialise une version de sa plate-forme populaire Windows Server pour les fournisseurs d'hébergement.

Avec le cloud computing, les entreprises n'achètent pas leur propre logiciel et matériel. Au contraire, ils louent des autres et y accèdent à distance via un réseau comme Internet. La location du serveur Windows est une chose que beaucoup d'entreprises désirent faire. La grande question est de savoir si Microsoft peut les y amener.

Microsoft, confronté à la dégringolade du marché du PC et à l'échec de son Windows 8, voit son salut dans le Cloud.

« L'espoir repose sur le fait que le chiffre d'affaires doit doubler annuellement. Microsoft a probablement une nouvelle occasion de se développer de manière plus stable que les autres sur le marché ", a fait valoir James Staten, analyste chez Forrester.

En outre, les innovations en cours dans le domaine des partenariats avec des sociétés comme Xerox pour monter le cloud de la gestion d'entreprise contribuent à montrer que Azure a encore de nombreux défis à relever.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here