« Big Data Index » : 40% des données des entreprises non utilisées

« Big Data Index » : 40% des données des entreprises non utilisées

Près de 70% des données d’une entreprise ne sont pas utilisées. Par ailleurs, les données mondiales continuent d'augmenter de 40% par an et seraient sur le point de passer de 4.4 zettaoctets en 2013 à 44 zettaoctets en 2020. 

44 zettaoctets pour 2020

Publié par IDC et EMC, les chiffres du « Big Data Index » donnent le tournis. Dans ce contexte, les entreprises sont confrontées à de nouvelles problématiques liées à la sauvegarde des données, notamment en termes d'espace de stockage, de performance et de productivité.

La croissance continue des données pousse les organisations à s'interroger sur la meilleure manière de les sauvegarder, sur la pertinence d'en conserver, ainsi que sur l'optimisation de la gestion de ces informations. Sans la mise en place d'une stratégie de stockage adaptée, elles risquent de voir leur productivité sérieusement impactée.

Pour pallier cette problématique, avant de s'engager dans l'analyse des données, les entreprises ont donc besoin de « réorganiser leur manière de les hiérarchiser et de les conserver notamment pour éviter des coûts de gestion qui sont voués à augmenter en corrélation avec le volume de données. Une fois le processus mis en place, elles seront en mesure d'en faire l'analyse la plus détaillée et complète afin d'en tirer le meilleur parti », explique Eric Leblanc, Directeur Régional EMEA Sud et Ouest chez Silver Peak.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here