Bell Labs développe une nouvelle fibre optique à 2 Tbps

Bell Labs développe une nouvelle fibre optique à 2 Tbps

Le débit actuel de la fibre optique domestique se situe en moyenne à 100 Gbps, un débit qui est multiplié par deux dans les offres de Numericable. Mais Alcatel-Lucent espère aller bien au-delà de ce palier.

La société avait déjà développé une fibre optique pouvant atteindre les 400Gbps mais elle espère s’attaquer très bientôt à des débits 10 fois supérieurs, soit à un débit pouvant atteindre de 2Tbps à 4Tbps.

Le système actuellement en phase de recherche chez Alcatel-Lucent se concentre sur le principe du multiplexage de mode, c'est-à-dire la multiplication des modes qui concerne l’émission lumineuse, technologie à la base de la fibre optique.

Actuellement, la fibre utilise un système monomode c'est-à-dire que la fibre optique n’envoie qu’un type d’information lumineuse à la fois. Avec le multiplexage de mode, cette même fibre pourra envoyer 5 types d’information lumineuse. Toutefois, un nouveau support de fibre optique sera nécessaire.

Cette multiplication de l’information sera possible grâce à des lames de phase spéciales et des algorithmes tenus naturellement secrets qui multiplieront le nombre de longueurs d’ondes de lumière pouvant transiter dans la même fibre optique.

Les supports actuels de fibre optique pourront eux aussi profiter d’une avancée développée par les chercheurs de Bell Labs. Si les réseaux utilisent aujourd’hui le 4QAM, modulation d’amplitude en quadrature, les chercheurs espèrent pouvoir mettre en place pour ces mêmes réseaux un système 8QAM et ainsi doubler la quantité d’information pouvant transiter sur une même fibre.

Malheureusement, cette multiplication des canaux de transmission se fera aux dépends de la distance à laquelle l’information peut être envoyée puisqu’elle se réduit de près de moitié entre un 4QAM et un 8QAM et près de 5 fois avec un 16QAM.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here