Apple vs Appgratis : c’est pas gagné pour les français

Apple vs Appgratis : c'est pas gagné pour les français

La ministre de l'Economie numérique Fleur Pellerin a apporté son soutien, jeudi 11 avril, à Appgratis, face à Apple. Ce dernier a retiré son application de l'AppStore mettant en péril la survie de l'entreprise française qui propose chaque jour aux internautes de découvrir gratuitement une application de l'Appstore normalement payant.

D'après Fleur Pellerin, Apple a décidé de retirer "unilatéralement" de sa plateforme de distribution une application, sans se justifier. Or 40 emplois sont en jeu du côté d'AppGratis, a précisé la ministre lors d'un point-presse organisé dans les locaux d'e l'entreprise. Fleur Pellerin a d'aileurs appelé Apple à avoir « un comportement éthique et conforme à son image de marque ».

Chez Appgratis, on ne connait pas encore les conséquences de cet acte mais le PDG, Simon Dawlat, sait déjà que "ce sera une très grosse perte de chiffre d'affaires" pour son entreprise dont "plus de 80%" des revenus provient du partenariat avec Apple.

Appgratis, toute jeune PME, visait un chiffre d'affaires annuel situé "entre 22 et 25 millions d'euros", prévoyait de doubler ses effectifs en 2013 et d'ouvrir des bureaux aux Etats-Unis (San Francisco) et au Brésil. Et l'année avait bien commencé pour l'entreprise qui par une levée de fonds avait obtenu 10 millions d'euros notamment auprès d'Iris Capital, un fonds associant Orange et Publicis. Une somme que le PDG d'Appgratis va perdre suite au retrait par Apple de son application.

Encore une  autre mauvaise nouvelle pour Appgratis, le jeudi 18 avril. Dans la newsletter qu'elle envoie à ses abonnés, l'entreprise annonce qu'Apple l'empêche désormais de prévenir ses abonnés en push de ses nouveaux bons plan. En effet, Apple vient de couper les notifications en push de l'application Appgratis.

Apple montre ainsi sa détermination à chasser les applications de promotions d'applications faussant son classement, qu'il veut représentatif de la popularité naturelle de ses applications. Mise à mal par Apple, l'entreprise française compte néanmoins sur un site en Html 5 pour revenir. Ce site lui permettrait de gagner de nouveaux utilisateurs d'iOS et surtout de s'affranchir de la mainmise d'Apple.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here