L’UFC-Que Choisir félicite Free

L’UFC-Que Choisir félicite Free

L’association UFC-Que Choisir est rarement tendre avec ceux qui passent entre ses fourches caudines. Free et son arrivée dans l’univers de la téléphonie mobile fait désormais figure d’exception enviée. 

Une concurrence profitable aux consommateurs 

L’arrivée de Free dans la téléphonie mobile en 2012 a eu l’effet d’un big bang. Les trois opérateurs historiques (Orange, SFR et Bouygues Télécoms) ont dû revoir leurs politiques tarifaires et l’UFC-Que Choisir note que les factures ont connu une baisse de l’ordre de 30 % depuis que le marché compte quatre acteurs. Ainsi, ce seraient 7 milliards d’euros de pouvoir d’achat cumulés qui auraient été gagnés par les consommateurs français ! La création de 50 000 emplois dans le secteur des télécommunications est une autre grande satisfaction pour l’association de consommateurs. Un élément très positif au regard des échanges musclés qui avaient opposé Xavier Niel et Arnaud Montebourg.

Free peut donc se réjouir de l’étude de l’UFC surtout que l’association a à plusieurs reprises souligné les défaillances de l’opérateur dans le secteur de l’Internet. Ce bilan est également un rappel au ministre de l’Economie qui ne semble pas toujours apprécier le principe de la concurrence. Le rachat de SFR par Numericable est un élément très positif comme l’ont fait remarqué depuis plusieurs semaines bon nombre d’observateurs. La guerre des prix et la bataille pour un service de qualité ont encore de beaux jours devant elles. 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here