L’ARCEP veut vraiment savoir si Free bride YouTube

L’ARCEP veut vraiment savoir si Free bride YouTube

Pour vérifier si Free bride bel et bien YouTube, l’Autorité de régulation des télécoms va modifier sa méthode d’évaluation de l’interconnexion entre le FAI et la plateforme de vidéos.

Pour répondre à une requête de l’UFC-Que choisir, l’ARCEP avait mené une première enquête en mars 2012 pour déterminer si oui ou non Free et les autres opérateurs bridaient YouTube. La conclusion était négative.

Il apparait en particulier nécessaire que les informations données par les acteurs concernés reflètent les capacités d’acheminement réellement disponibles aux interconnexions, et permettent d’apprécier l’ampleur d’une éventuelle saturation des liens. », estime aujourd’hui le gendarme des télécoms. Ce qui lui a valu de réviser son dispositif.

Il entrera en vigueur au second semestre et viendra compléter celui de Google mis en place au début de l’année dédié à l’évaluation de la qualité d’accès à YouTube chez les opérateurs.

 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here