La mauvaise 3G de Free dénoncée par UFC Que Choisir

La mauvaise 3G de Free dénoncée par UFC Que Choisir

Ce lundi 18 novembre, l’association de consommateurs UFC Que Choisir a actualisé son observatoire sur la qualité 3G en France. Un observatoire qui désigne clairement Free Mobile comme le mauvais élève de l’Hexagone.

Un taux de « non-qualité record »

D’après UFC Que Choisir, les performances de Free en termes de 3G, « tant sur son réseau en propre qu’en itinérance » se sont empirées depuis leurs dernières mesures. Si l’absence de qualité du réseau d’itinérance de Free est déjà dénoncé par de nombreuses associations et consommateurs, le « taux de non-qualité » de l’opérateur sur son réseau propre bât des records.

Cette dégradation de la qualité de l’opérateur est qualifiée comme « bien plus inquiétante et préjudiciable » étant donné que le réseau propre de Free est destiné à devenir son unique réseau. L’Association s’interroge finalement sur les « investissements réellement consentis par l’opérateur pour le déploiement de sa 3G », laissant entendre que Free lèserait ses abonnés afin de gagner plus d’argent.
 

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here