Free pense à la mutualisation et le refarming 1 800 Mhz

Free pense à la mutualisation et le refarming 1 800 Mhz

Avec l'arrivée de la 4G, Free précise qu'il en fait sa priorité tout en restant prudent. Il martèle depuis le début de l'année 2013 qu'il réserve une « surprise » concernant ce nouveau réseau.

Free Mobile annonce qu'il souhaite investir dans la 4G mais laisse auparavant ses concurrents tester ce nouveau réseau. Free Mobile explique qu'il s'oriente d'une stratégie proche de celle de Bouygues Telecom.

4G : Free s'inspire de Bouygues

Free fait de la 4G sa priorité cependant il détient seulement une licence dans la bande des 2 600 Mhz, qui ne lui permet pas de couvrir tout l'Hexagone. Comme tout problème a sa solution, Free a la sienne : bénéficier du refarming de la bande 1 800 Mhz, initialement utilisée pour la 2G. Bouygues Telecom a obtenu l'autorisation de pratiquer le refarming de la bande 1 800 Mhz. Il est important de souligner que Free a porté plainte contre Bouygues devant le Conseil d'Etat pour l'utilisation des bandes 1 800 Mhz pour la 4G. Sa demande étant rejetée, Free a finalement décidé de faire pareil que son concurrent.

La course à la 4G demande d'être prêt à tout même de partager les infrastructures comme les antennes, Free évoque cette piste comme Bouygues qui a annoncé un accord de mutualisation avec SFR. Au final, Free a beaucoup critiqué les choix de son concurrent mais fini par prendre les mêmes voies. Free annonce également qu'il s'intéresse à la bande des 700 Mhz qui sera mise aux enchères pour la 4G. Elle permettra une meilleure diffusion du signal pour le très haut débit mobile.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here