Free ne peut plus empêcher Bouygues de lancer sa 4G

Free ne peut plus empêcher Bouygues de lancer sa 4G

Lorsque Bouygues Télécom a voulu réutiliser ses fréquences GSM pour lancer son réseau 4G ; les opérateurs n'ont pas été très contents. Il faut dire qu'ils avaient payé cher les fréquences. Free Mobile a donc tenté de bloquer le processus en déposant un référé au Conseil d'Etat. En vain.

Bouygues Télécom : « il n'y a plus aucun obstacle »

C'est en ces termes qu'un des dirigeants de l'opérateur Bouygues Télécom a commenté la décision du Conseil d'Etat. L'organe institutionnel a débouté Free Mobile de son référ& visant à interdire à Bouygues Télécom de réutiliser ses fréquences GSM pour la 4G.

Cette autorisation, délivrée par le régulateur des télécoms, l'Arcep, était pointée du doigt par les opérateurs et surtout par Free Mobile qui la considérait comme anticoncurrentielle.  Le Conseil d'Etat en a décidé autrement.

La décision de ne pas retirer l'autorisation de Bouygues Télécom a été justifiée par le fait qu'il n'y avait pas de « situation d'urgence » et que « la décision de l'Arcep ne présentait pas d'effets anticoncurrentiels ».

Un nouveau réseau 4G en France dès le 1er octobre

Cette décision de justice devrait permettre à Bouygues Télécom de lancer définitivement le déploiement de son réseau 4G. Le déploiement est prévu pour débuter le 1er octobre 2013.

En réutilisant les fréquences GSM, Bouygues Télécom vise à toucher 25 millions de personnes.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here