ARCEP : Free respecte son obligation de couverture réseau

ARCEP : Free respecte son obligation de couverture réseau

L’opérateur Free a respecté son obligation de couverture annonce l’ARCEP. Une obligation fournie dans un « contexte difficile pour le déploiement des réseaux de téléphonie mobile » précise le régulateur des télécoms.

78% en 2015, 90% en 2018

Pour obtenir sa licence 3G, Free se devait de respecter l’obligation de l’ARCEP, à savoir, couvrir 75% de la France métropolitaine avec son propre réseau. Avec un chiffre atteignant les 78% de couverture en 3G, l’opérateur agressif – sur le déploiement de son réseau 4G – a réussi son pari, avec un peu d’avance.

« Dans un contexte difficile pour le déploiement des réseaux de téléphonie mobile, Free Mobile a réussi à déployer environ 5 000 sites », indique l’ARCEP. « Plus de 40 000 mesures ont été effectuées avec des terminaux dont l'accès aux réseaux 2G et 4G ainsi qu'au réseau 3G d'autres opérateurs étaient désactivés. » Les termes de sa licence sont donc respectés. Et l’opérateur a du se dégager peu à peu – cinq ans après l'attribution de sa licence 3G en 2010 – de son contrat d’itinérance avec Orange.

Prochain rendez-vous pour Free, 2018. Date à laquelle l’opérateur devrait couvrir 90% du territoire en 3G. Une date importante également puisque ce sera la fin de l’itinérance avec Orange !

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here