AdGate : Quand Free met en danger un modèle économique

AdGate : Quand Free met en danger un modèle économique

C’est le premier scandale numérique de cette année 2013 en France et il nous vient directement des quartiers généraux de Free : une mise à jour de la Freebox Revolution bloque toutes les publicités des sites internet, publicités fondamentales dans le modèle économique d’internet.

Les réseaux sociaux ont vu une déferlantes de critiques face à cette nouvelle idée de Free qui risque bien de mettre en danger à la fois des sociétés mais aussi l’opérateur lui-même qui pourrait faire l’objet de poursuites judiciaires si une faille est trouvée dans cette idée pour le moins originale et inquiétante.

Un nom a déjà été trouvé pour l’affaire : AdGate, en référence à la célèbre affaire du Watergate qui a coûté la présidence à Richard Nixon en 1974. Si cette affaire tourne au vinaigre c’est peut-être un nom qui s’avèrera prémonitoire. Pour l’instant, ce sont les internautes et les sites spécialisés qui se sont intéressés à l’affaire.

Le blocage des pubs ne semble pas être bien accepté. PCimpact estime que cette mesure va sanctionner « les sites qui reposaient uniquement sur la publicité » tandis que Numerama n’y va pas de main morte et considère que Free a « pété un câble ».

Si certains ont estimé que ce blocage était une sorte de vengeance de Free sur Google concernant les désormais célèbres problèmes de bridage Youtube qui ont commencé à faire fuir les clients de l’opérateur, en réalité toutes les régies publicitaires sont touchées comme par exemple la française Netavenir.

Mais ce n’est pas tout : la Freebox bloquerait désormais même des outils fondamentaux pour toute société travaillant sur internet comme GoogleAnalytics utilisé pour vérifier le trafic de sites. De quoi mettre en péril un pan économique pourtant porteur d’avenir d’après les spécialistes du secteur.

L’affaire est assez grave pour que la ministre déléguée à l’économie numérique s’en soit mêlée dans une réaction Twitter où elle prône un dialogue. Une réunion devrait être organisée en début de semaine prochaine.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here