Quelle est la différence en les bits et les octets (ou bytes) ?

Quelle est la différence en les bits et les octets (ou bytes) ?

Nombre d’entre vous sont sans doute au courant de cette distinction mais il y a encore des ambiguïtés à ce niveau. Il paraît donc opportun de bien faire les distinctions nécessaires entre les bits, les bytes, les bits par seconde, les bytes par seconde et ainsi de suite.

Bits et Bytes (octets)

Un bit est un chiffre dans le système binaire soit un 0 ou un 1. Contraction de « Binary Digit », le bit représente une quantité élémentaire d’information qui peut se traduire de diverses manières au sein d’un système informatique.

Le byte est un multiplet de bits. Il peut être composé de 6 à 9 bits mais en informatique la quantité standard est 8 bits ce qui fait un octet. L’octet est l’unité généralement utilisée pour l’espace disponible sur un disque dur, par exemple. Aujourd’hui l’espace disque sur un disque dur est exprimé en Gigaoctets (1 milliards d’octets) voire en Téraoctets (1.000 milliards d’octets).

D’ailleurs, il convient de remarquer que la plupart des pays n’ont pas un mot spécifique pour un ensemble de 8 bits comme en français. La plupart gardent l’appellation anglo-saxonne de « byte » pour signifier un octet.

Il est toutefois toujours légitime de multiplier la quantité d’octets par 8 pour trouver la quantité de bits. (1 octet = 8 bits)

La question des débits internet.

La confusion entre bits et octets est plus présente aujourd’hui à cause de la notion de débit internet. Le débit s’exprime en bits par seconde (mégabits par seconde (Mbps ou Mb/s), kilobits par seconde (Kbps ou Kb/s)…) et jamais en bytes ou en octets.

Toutefois, pour connaître le débit en octets il suffit de diviser par huit le débit en bits (ex : 100 Mégabits par seconde = 12,5 Mégaoctets par seconde)

D’où vient la confusion ?

Les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) présentent souvent des exemples de vitesse de téléchargement où les unités de mesure d’espace de stockage (octets) et les unités de débit (bits/s), souvent raccourcies en « méga », se retrouvent dans la même phrase. Un exemple classique : « un fichier de 700 Mo (Mégaoctets) se télécharge en 7 minutes avec une connexion à 20 Mégas.

La confusion naît, chez un utilisateur peu averti, du fait que dans le langage quotidien on dit d’un fichier qu’il « fait 700 mégas » et que la connexion internet est de « 100 mégas ». Du coup, on pourrait croire qu’il s’agit de la même unité alors que d’un côté on parle de 700 Mégaoctets et que de l’autre on parle de 100 Mégabits par seconde.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here