Le FTTLa (fiber to the last amplifier)

Le FTTLa (fiber to the last amplifier)

Le sigle FTTLa est l'acronyme anglais de « fiber to the last amplifier » qui peut se traduire littéralement en français par « fibre jusqu'au dernier amplificateur ». Le FTTLa est une technique de raccordement au réseau de fibre optique qui réutilise d'anciennes infrastructures pour les derniers mètres

Le réseau de fibre optique arrive, dans ce cas de figure, jusqu'au pied de l'immeuble de l'abonné. Au niveau de l'immeuble, l'information est ensuite relayée par une infrastructure plus ancienne et déjà présente.

Les infrastructures qui sont susceptibles de prendre le relais de l'information sont multiples. En France, en général, on utilise un câble coaxial pour relier la box de l'abonné au réseau de la fibre optique.

L'Arcep, le régulateur des télécoms, appelle cela tout simplement « accès en fibre optique avec terminaison en câble coaxial ».

Il faut savoir qu'en France ce type d'architecture est celle qui est principalement utilisée. Plus de la moitié des abonnés à la fibre optique de France utilisent cette infrastructure. Les autres utilisent l'infrastructure appelée FTTH.

Il est important de préciser qu'il n'y a aucune différence entre les débits des infrastructures FTTLa et FTTH, que ce soit au niveau du débit montant ou du débit descendant.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here