Fibre optique : un aménagement numérique en Haute-Garonne

Fibre optique : un aménagement numérique en Haute-Garonne

Un chiffre : 179 millions d'euros d'investissement. Il concerne la première phase du Schéma directeur d'aménagement numérique (SDAN), par lequel 80 % des foyers de Haute-Garonne doivent être raccordés en FFTH.

« Il faut partir en faveur de la fibre optique et aller vite »

L'arrivée de la fibre optique à Toulouse et dans le département s'appuie sur le SDAN. Il passe par les 36 intercommunalités de Haute-Garonne. Pilotée par le conseil général, qui a consenti près de 180 millions d'euros d'investissement à la première phase du SDAN, cette vaste opération de démocratisation du numérique, via la fibre optique, est conditionnée à l’adhésion des différentes intercommunalités du département.

« Il faut partir en faveur de la fibre optique et aller vite », explique le président du Conseil Général, Pierre Izard. « La fibre optique efface les distances. Nous allons déployer cette technologie telle une colonne vertébrale qui va irriguer progressivement toute la Haute-Garonne, depuis les centres urbains jusqu'aux petits villages, en finissant chez chacun des abonnés », indiquent les services du conseil général, qui parlent aussi de « réseau ramifié ».

Sachant qu'au niveau institutionnel, le SDAN de Haute-Garonne passera nécessairement par un accord de financement du Premier ministre. Celui-ci devrait être signé en mars 2015.

COMMENTER

Please enter your comment!
Please enter your name here